En bref : L’Ingénieur, le Bricoleur et l’Innovateur (Article de Paul Millier)

Cette semaine j’ai lu un article de Paul Millier «L’ingénieur, le bricoleur et l’innovateur », dans Entreprendre et Innover, que je trouve assez éclairant en particulier quand on travaille dans un environnement où la culture ingénieur est très présente. Il se base sur l’opposition de démarche entre une approche « ingénieur » et une approche « bricoleur », et leur complémentarité.

L’article définit l’Ingénieur comme toute personne qui agit de manière très rationnelle, pour décomposer les problèmes, et adopter une résolution méthodique. Il excelle dans l’exécution et pour compresser objectif coût délai. C’est un « diviseur de problème complexe » A l’inverse, l’auteur définit le Bricoleur comme une personne qui collecte les différents éléments, informations, rassemble, réorganise, jusqu’à un concept émerge et que cela fasse sens. 

L’article met en avant que la deuxième approche, nécessaire à l’innovation ou on doit « assembler d’une nouvelle manière », nécessite des temps longs, pour étudier les attitudes des utilisateurs, les non-dits, et le tacite (qui va plus loin que ce qu’on sait exprimer), pour avoir une réelle discussion avec le client. « La conversation prend du temps ».En résumé, le bricoleur découvre et met en scène les problèmes, là où l’ingénieur excelle dans leur résolution. Le premier créer de la valeur quand le deuxième la capture.

L’un comme l’autre sont indispensable, car sans ingénieur, un bricoleur erre dans des projets sans fin sans que l’entreprise parvienne à en tirer la valeur. Comme le souligne l’article, les deux approches font appel « à des principes et des cultures différentes », parfois l’ingénieur peut être innovateur, mais pas toujours.

A nous de voir ensuite comment concilier au mieux les deux approches, et comment faire travailler au mieux ces deux visions ensemble pour innover en équipe.Pour en savoir plus, je vous recommande vivement l’article complet, c’est par ici : L’Ingénieur Le Bricoleur et l’Innovateur .Curieux d’avoir vos retours et d’en discuter avec vous.

24/08/2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *